de l'Anse Royale

de l'Anse Royale

Parson Russell Terrier

Avant tout un chien de travail

Avant tout un  chien de travail

(extrait du site du Club du Jack Russell officiel http://www.jackrussellofficiel.com)

Le Jack Russell terrier et le Parson Russell terrier sont avant tout des chiens de chasse. Ils ont été conçus et sélectionnés par le pasteur John Russell pour le déterrage du renard. Bien sûr, ils peuvent chasser de biens d'autres façon mais cet atavisme de chasse est essentiel et fait partie intégrante de leur standard au même titre que leur anatomie.
En Grande-Bretagne, les Russell terriers sont utilisés la veille des chasses à courre, par des professionnels du déterrage, pour faire sortir les renards de leurs terriers. Le jour du laisser-couvre, ils suivent la chasse des Fox-Hounds. Ils servent à faire repartir le renard quand celui-ci se terre ou se réfugie sous des tas de balles de paille. En plaine, ils sont transportés par les cavaliers sur le pommeau de leurs selles ou dans un 4x4 par l'équipe de déterreurs. Pour ces raisons de commodité leur taille est inférieure à 30 cm. Par contre, dans les collines ou les endroits escarpés du nord de l'Angleterre, ils ne peuvent suivre les Fox-Hounds qu 'en courant avec eux. La taille nécessaire à ce travail est alors de 30 à 38 cm.
En France, le Jack Russell terrier est utilisé pour le déterrage du renard, du blaireau et du ragondin. Dans le grand nord-est, il est utilisé en battues sur les ongulés et en particulier le sanglier où son intelligence et son courage font merveille.


Le T.A.N. (Test d'Aptitudes Naturelles)

Le T.A.N. (Test d'Aptitudes Naturelles)

Il se déroule en deux temps jugés par le même juge.

1. Comportement d'ensemble (sur 10 points)

Le maître et son chien évoluent, d'abord en laisse, puis en liberté.

Le juge appréciera :

  • Vivacité, éveil, comportement d'ensemble : 2 points.
  • Contact, rappel avec le maître : 2 points.
  • Intelligence, intérêt, curiosité lors d'un bruit provoqué (imitant un animal), ou la chute d'un objet : 2 points.
  • Sociabilité, le chien sur une table est examiné et manipulé par le juge : 2 points. 
    Timidité excessive ou agressivité sont éliminatoires !
  • Coup de fusil : 2 points.
2. Aptitude à la chasse au renard (sur 20 points)

Une cage grillagée renferme l'animal de chasse qui reste bien visible. Le chien, reste d'abord seul une minute, puis avec son maître qui peut l'encourager aux abois. 

Le juge peut faire bouger l'animal et provoquer l'intérêt du chien.

  • Indifférence : 0 point.
  • Utilisation du nez : 4 points.
  • Intérêt soutenu et persévérant devant la cage : 4 points.
  • Gémissements et grognements devant la cage : 4 points.
  • Quelques abois devant la cage : 10 points.
  • Abois soutenus et prolongés : 20 points.
  • Essais de prise sur la cage : 20 points.
La démarche du chien peut être progressive ou d'emblée maximale. Le maximum est de 20 points. L'échelle des points n'est qu'indicative. L'impression générale du juge se notera de 0 à 20.

T.A.N. Positif à partir de 16 points.

Le terrier artificiel

Le terrier artificiel

Principes

Le Jack Russell Terrier est avant tout un chien de travail d'utilisation pratique étant donné son anatomie, tout en restant très sociable, les épreuves au terrier artificiel doivent sélectionner des chiens équilibrés, intelligents, capables comme sous terre, d'un travail efficace.

À savoir :


  • Faire sortir le renard du terrier,

  • et / ou le maintenir au ferme sans défaillance (jusqu'à l'arrivée des déterreurs),

  • et / ou le prendre, la prise n'étant pas à rechercher systématiquement mais étant quelquefois indispensable pour le maintien au ferme.


Animal de chasse : exclusivement le renard.

Il est prévu un renard pour trois chiens. Chaque renard examiné par les juges avant l'épreuve doit être en parfaite santé avec une dentition complète. Il doit être vacciné contre la rage. Chaque concurrent tire au sort un renard avant l'épreuve : il est prévu un renard supplémentaire en réserve. Les animaux en captivité sont manipulés et transportés à l'aide de boites en bois munies de trappes dont les dimensions sont adaptables au terrier artificiel.

Travail

Le terrier naturel

Le terrier naturel

Les renards, blaireaux et ragondins sont chassés sous terre par les jack et parson russell terrier.
 

Travail

Etoile aux blaireaux

Le Broussaillage

Le Broussaillage

Principes et objet

Le caractère et la morphologie de la race Jack Russell sont avant tout et initialement adaptés à la chasse sous terre. Ces qualités qui lui permettent un travail efficace sous terre sur renard sont les mêmes que celles requises dans un roncier épais sur un sanglier.



Territoire

Cette épreuve ne peut avoir lieu que dans un territoire de chasse de bois ou de landes offrant une densité correcte de gibiers ongulés ; suffisamment percé pour permettre des jugements commodes, suffisamment dense pour permettre des remises à gibier. Puisqu'il s'agit de juger et non de chasser, l'épreuve peut se dérouler dans un enclos de taille raisonnable, permettant de bons jugements. Le rapport des juges indiquera précisément la nature du terrain.

Déroulement de l'épreuve 

Deux juges (nommés par la S.C.C.) au minimum sont nécessaires dont un qualifié. Le jury peut se faire aider d'élèves-juges ou de chasseurs reconnus.

L'un des juges suit le conducteur et le chien. Les autres se placent.

Le conducteur attaque l'enceinte en compagnie de son chien qu'il peut appuyer sans excès au cours de la quête. Il doit par contre rester muet dès les premiers abois du chien et le laisser travailler.

Jugements

1. Le Jack Russell Terrier doit prouver sa hardiesse mais aussi sa gentillesse et sa dévotion à son maître même dans l'action.

2. Le Jack Russell Terrier doit chasser pour son maître et en complicité avec lui : à travail égal, il faut privilégier celui qui est fait pour le maître et donc à son contact en pénalisant tout instinct d'indépendance excessive ou tout individualisme exagéré même s'ils traduisent la passion et favorisent une certaine efficacité.

Points essentiels

Le Jack Russell Terrier est un :


  • Quêteur de proximité.

  • Aboyeur au ferme.

  • Meneur à vue.

  • Hardi et gentil.


Au total

Sont pénalisables :



  • La hardiesse combattive relevant de l'agressivité.

  • L'indépendance excessive.

  • Le manque de passion ou la peur.


Pour favoriser un chien de travail à l'usage direct de son maître, donc à rayon d'action restreint pour une utilité permanente et rapprochée.

Le jugement



  • Comportement lors de la quête, persévérance dans la recherche : 45 points

  • Lancé et voix : 30 points

  • Tenue au ferme, débuché, poursuite : 60 points

  • Comportement au coup de feu : 15 points




Le classement


  • Qualificatif Excellent : 125 à 150 points

  • Qualificatif Très Bon : 100 à 124 points

  • Qualificatif Bon : 75 à 99 points

  • Mention Honorable : 50 à 74 points